associationcanadiennedesataxiesfamiliale

questions au sujet de cette maladie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des chercheurs découvrent un oestrogène prometteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O'Daïko

avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 60
Localisation : Blainville, Québec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Des chercheurs découvrent un oestrogène prometteur   Mer 29 Aoû - 1:42

Citation :
Des chercheurs découvrent un oestrogène prometteur

Agence France-Presse

Chicago

Des chercheurs américains ont montré qu'un oestrogène expérimental pouvait empêcher les dégénérescences cérébrales sans augmenter le risque de cancers du sein ou de l'utérus chez la femme, selon une étude publiée lundi.


Selon les chercheurs, cet oestrogène prometteur pourrait être utilisé pour traiter les dégénérescences du cerveau dans de nombreuses maladies, dont l'Alzheimer, la sclérose en plaques, la maladie de Charcot, les lésions de la moelle épinière ou même le simple vieillissement.

L'oestrogène expérimental n'a été testé pour l'instant que sur des souris, mais les études ont montré qu'il permettait d'arrêter la progression de la maladie chez les souris affectées par la version animale de la sclérose en plaques. Les animaux ont même récupéré leur capacité à marcher.

L'hormone n'a pas de propriétés anti-inflammatoires comme les oestrogènes classiques car elle a été modifiée de façon à limiter les risques de cancers du sein ou de l'utérus.

Cette forme d'oestrogène devra donc être combiné avec d'autres traitements pour lutter contre les inflammations, notamment dans le cas de la sclérose en plaques, ont indiqué les chercheurs, dont l'étude est publiée dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (PNAS).

«L'objectif principal est de protéger les neurones. C'est ce qui manque dans ce domaine», a déclaré Seema Tiwari-Woodruff, professeur assistante de neurologie à l'Université de Californie Los Angeles (UCLA), qui a travaillé sur cette étude.

Alors que les personnes affectées par la sclérose en plaques ont de nombreuses options pour traiter leurs symptômes physiques avec des anti-inflammatoires, aucun traitement ne permet actuellement de traiter la dégénérescence du cerveau et de la moelle épinière.



O'Daïko

Quelque chose qui fonctionne mal est souvent bien pire que quelque chose qui ne fonctionne pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des chercheurs découvrent un oestrogène prometteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des chercheurs découvrent une planète potentiellement habitable
» Chercheurs: Les ufologues qui sont-ils et que sont-ils?
» L'ICC. Intermédiaire des Chercheurs et Curieux
» Pour les chercheurs d'emploi.
» Des chercheurs britanniques créent un embryon à trois parent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
associationcanadiennedesataxiesfamiliale :: Votre 1ère catégorie :: Divers-
Sauter vers: