associationcanadiennedesataxiesfamiliale

questions au sujet de cette maladie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La chronothérapie, une arme contre l'hypertension

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O'Daïko

avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 60
Localisation : Blainville, Québec
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: La chronothérapie, une arme contre l'hypertension   Ven 21 Déc - 2:45

Lauran Neergaard

Associated Press

Washington

Prendre un traitement antihypertenseur au moment du coucher plutôt que le matin pourrait être bénéfique aux personnes les plus fragiles. Ce simple changement pourrait normaliser les chiffres de la tension artérielle, selon une nouvelle étude italienne.


Chez les gens en bonne santé, on constate en effet une baisse normale de 10% à 20% de la pression artérielle la nuit. Les scientifiques ne savent pas expliquer ce phénomène mais pensent qu'il apporte un répit bénéfique aux artères de ceux que l'on appelle alors les «dippers» («plongeurs», en anglais).

Les personnes hypertendues qui ne présentent pas de baisse de la tension artérielle la nuit, ou «non-dippers», connaissent bien plus de complications que les hypertendus «dippers». Qui plus est, les problèmes cardiaques et rénaux s'inter-alimentent, et les 26 millions d'Américains souffrant d'insuffisance rénale chronique paraissent davantage susceptibles d'être des «non-dippers».

La plupart des hypertendus doivent prendre deux, voire trois médicaments. Les chercheurs italiens ont donc imaginé un test simple: ils ont demandé à 32 «non-dippers» souffrant d'insuffisance rénale de prendre un seul de leurs médicaments le soir, plutôt que le matin auparavant.

En deux mois, près de 90% de ces sujets étaient devenus des «dippers». Leur tension artérielle du soir était descendue de 7 points en moyenne, sans effets secondaires ou augmentation pendant la journée. Mieux encore, leur fonction rénale s'était améliorée de façon significative, a déclaré ce mois-ci le Dr Roberto Minutolo de l'Université de Naples, dans le Journal américain des maladies rénales.

Bien que l'étude italienne soit trop limitée pour apporter une preuve, des études européennes semblables confirment que l'horaire du soir est bénéfique aux «non-dippers». Des médecins de l'Université Johns Hopkins de Baltimore vont réaliser une étude plus importante sur le sujet.

Peu de patients connaissent l'existence du phénomène de baisse ou non de la tension artérielle la nuit. La plupart du temps, la tension est vérifiée dans la journée. L'enregistrement de la tension sur 24 heures peut donner des indications mais il est rarement utilisé aux États-Unis, en partie parce que l'assurance prend rarement en charge la visite d'interprétation des résultats.

À cela s'ajoute le fait que la plupart des patients qui prennent plusieurs pilules une fois par jour les avalent toutes dans la matinée, autour de la même heure, souligne le Dr Gina Lundberg du Saint-Joseph Hospital à Atlanta, qui préconise une prise répartie sur le soir et le matin.

Tout individu est doté d'une horloge interne, déterminée par les gènes et qui affecte la santé. La plupart des rythmes biologiques sont circadiens, c'est-à-dire réglés sur environ 24 heures. Dans le domaine des médicaments, rappelons que certaines statines combattent mieux le cholestérol lorsqu'elles sont prises au moment du coucher: elles ciblent une enzyme hépatique qui est plus active la nuit. Les crises d'asthme sont plus fréquentes la nuit, et l'estomac sécrète plus d'acide la nuit. Des chercheurs tentent de déterminer le meilleur moment pour certaines chimiothérapies ou des traitements allergiques.

L'exemple le plus connu: la pression artérielle monte le matin, au moment où le corps qui se réveille produit plus d'hormones du stress. C'est aussi la raison pour laquelle les infarctus et accidents vasculaires cérébraux sont plus fréquents le matin.

Le phénomène de la baisse de la tension le soir étant moins connu, la nouvelle étude italienne marque un important progrès. «On sait maintenant qu'en changeant l'heure du traitement, on peut faire baisser la tension artérielle le soir», résume le Dr Mahboob Rahman, des Hôpitaux universitaires de Cleveland.

Ce qui ne veut pas dire que tout le monde doive changer l'heure du traitement. La prise le matin est peut-être meilleure pour les patients ne prenant qu'un médicament, et personne ne sait encore si le changement d'horaire améliore vraiment l'état général des «non-dippers».



O'Daïko

Quelque chose qui fonctionne mal est souvent bien pire que quelque chose qui ne fonctionne pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La chronothérapie, une arme contre l'hypertension
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronothérapie
» Chronothérapie en cours, besoin de conseils !
» Décalage de phase et chronothérapie
» chronothérapie et photothérapie
» Contre l’hypertension : deux carrés de chocolat par jour !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
associationcanadiennedesataxiesfamiliale :: Votre 1ère catégorie :: Divers-
Sauter vers: