associationcanadiennedesataxiesfamiliale

questions au sujet de cette maladie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Progrès dans la lutte aux maladies neurodégénérative

Aller en bas 
AuteurMessage
O'Daïko

O'Daïko

Nombre de messages : 1494
Age : 62
Localisation : Blainville, Québec
Date d'inscription : 28/02/2007

Progrès dans la lutte aux maladies neurodégénérative Empty
MessageSujet: Progrès dans la lutte aux maladies neurodégénérative   Progrès dans la lutte aux maladies neurodégénérative EmptyVen 9 Jan - 7:47

Citation :
L'UQAM rapporte des progrès dans la lutte aux maladies neurodégénératives

La Presse Canadienne
Montréal

Des travaux menés dans trois institutions du Québec et de l'Espagne auraient permis une meilleure compréhension des mécanismes de maladies neurodégénératives telles que l'Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux, la démence, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques.

La doctorante Sonia Do Carmo et le professeur Eric Rassart, de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), en collaboration avec l'Institut Armand-Frappier et de l'Université de Valladolid, en Espagne, signalent être parvenus à démontrer le rôle de protection et de réparation de l'apolipoprotéine D, ou ApoD, dans les cas de maladies neurodégénératives.

Les chercheurs soutiennent que cela ouvre la voie à une piste très intéressante pour la prévention et le ralentissement de la progression de ce type d'affections.

Une équipe du professeur Rassart avait découvert il y a une dizaine d'années une présence accrue de l'Apo D dans le cerveau de personnes atteintes de plusieurs maladies neurodégénératives. À l'époque, on avait émis l'hypothèse que cette protéine avait un rôle de protection et de réparation sans toutefois parvenir à le démontrer.

Les chercheurs ont eu recours à deux types de souris modifiées génétiquement et les ont exposées à des agents neurodégénératifs. Les souris modifiées pour avoir plus d'ApoD ont eu les meilleurs résultats. Elles ont non seulement mieux combattu les maladies mais ont également eu un taux de survie plus élevé que les souris normales.

Les travaux du groupe de chercheurs sont évoqués dans les revues scientifiques Aging Cell et Journal of Neuroscience.

Progrès dans la lutte aux maladies neurodégénérative Batterie
O'Daïko
Quelque chose qui fonctionne mal est souvent bien pire que quelque chose qui ne fonctionne pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Progrès dans la lutte aux maladies neurodégénérative
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marianne et les maladies neurodégénératives
» lutte contre le gaspillage
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Dispositif à action direct dans le logement
» Recette contre les cochenilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
associationcanadiennedesataxiesfamiliale :: Votre 1ère catégorie :: Divers-
Sauter vers: